E_Pace SLS

LIGHTEST FREERACE NOCAM FILM SAIL ON THE MARKET YET WITH REFLEXIVE (INSTEAD OF SPONGY) FEELING. WE ARE SO CONFIDENT OF THE BRAND-NEW SLS CONSTRUCTION THAT WE BACK IT UP WITH OUR UNIQUE 5-YEAR WARRANTY. SLS - STRONG LIGHT SUPERIOR!

Variante :

C06:white/mustard

Disponible maintenantExpédition sous 1 à 3 joursBuy now Trouve un revendeur
Item-no. 14240-1210

EN BREF : LA VOILE FREERACE NO-CAM LA PLUS LÉGÈRE DU MARCHÉ À CE JOUR AVEC UNE SENSATION RÉFLEXE (AU LIEU DE MOELLEUX) ET UN RETOUR PRÉCIS DE LA DIRECTION. NOTRE GARANTIE INÉGALÉE DE 5 ANS ASSURE QUE TOUTES LES VOILES SLS OFFRENT LE MEILLEUR RAPPORT POIDS/DURABILITÉ DU MARCHÉ ! TOUS LES PRODUITS SLS SUIVENT NOTRE DEVISE : LIGHT DONE RIGHT !

L'E_PACE SLS est née d'un briefing de conception très ambitieux dont il aura nécessité 2 ans de développement intensif. Basée sur l'incroyable version originale de la E_PACE, l'objectif de la version SLS était d'obtenir une sensation de course combinée à une accélération et une puissance améliorées par rapport aux autres voiles de freerace sans cambers. En suivant la philosophie SLS, nous voulions également créer la voile de freerace sans cambers la plus légère du marché, sans pour autant sacrifier la durabilité. Le résultat est tout simplement spectaculaire puisque l'E_PACE SLS est la voile de freerace sans cambers la plus rapide et la plus légère que nous ayons jamais fabriquée. La position du centre de poussée plus orientée vers l'avant donne à l'E_PACE SLS une sensation racing très similaire à celle de la S_PACE ou de la WARP. Pour éviter que ce mouvement vers l'avant ne crée une tendance à la catapulte, la chute est légèrement plus ouverte, ce qui améliore également le contrôle à haute vitesse (= v-max). L'utilisation intelligente de CARBON XPLY au point d'écoute et le haut de la voile permet de convertir le plus efficacement possible l'énergie du vent en mouvement vers l'avant. Cependant, le XPLY régulier légèrement plus flexible au centre évite que la puissance ne devienne incontrôlable. Une caractéristique commune à beaucoup d'autres voiles de freerace sans cambers est de compromettre de manière significative les performances à basse vitesse pour la recherche de vitesse de pointe. Pour éviter cela, nous avons augmenté le préformage de la voile qui améliore l'accélération et la puissance malgré la chute ouverte. Une autre étape importante de ce développement intensif est la réduction du poids de 500 g, faisant de la E_Pace SLS la voile de freerace sans cambers la plus légère du marché. Nous avons atteint ce résultat grâce à notre réduction de l'optique STRIPPED TO THE MAX, à notre ONE-PIECE SLEEVE unique et aux patchs de renfort high-tech à une seule couche qui remplacent les patchs habituels à 5 couches. Cependant, l'épaisseur des panneaux n'a pas été réduite, ce qui fait que le E_ PACE SLS présente le meilleur rapport poids/résistance du marché. Nous soutenons cela avec notre extension de garantie de 5 ans - ce qu'aucune autre marque ne peut offrir ! Attention : 1. L'augmentation du préformage nécessite une tension de l'écoute plus élevée que celle de l'E_PACE original (environ 2 cm de tension d'œillet en plus = 8 cm de tension de corde en plus). Ce préformage supplémentaire signifie également que les lattes inférieures de la E_ PACE SLS ne tourneront pas aussi facilement que la E_ PACE originale dans des conditions de non-planage/dérive. En d'autres termes, l'E_ PACE SLS nécessite une technique d'empannage plus active sur le revers de la main. 2. Parce que l'E_ PACE SLS est une voile de performance plus intransigeante que l'E_ PACE originale, elle a une plus petite plage de réglage de l'hale-bas.

STRIPPED TO THE MAX
Aussi léger qu'une construction à membrane, sans ses énormes inconvénients en termes de durabilité et de stabilité du profil "spongieux"
INTELLIGENT CARBON XPLY CONSTRUCTION
Le CARBON XPLY dans charge élevée á le point d'écoute et la tête assure un étirement faible et une réponse directe inégalés. Cependant, le XPLY régulier légèrement plus (ré)flexible dans le corps évite que la puissance ne devienne incontrôlable
ONE PIECE SLEEVE
Plus de couture sur le bord d'attaque >> poids inférieur de 80 g et pas de point dur grâce à la superposition des panneaux
SUPER-LIGHT BUMPER
Le protecteur le plus léger du marché avec indicateur de fente d'amure intégré
VTS DOWNHAUL 2.0
L’indicateur d’étarquage parfait pour un étarquage de précision sans devoir vérifier le flottement de la chute à la tête de mât (brevet déposé)
iROCKET 2.0
Les lattes calibrée individuelles en usine avec une clé dynamométrique
E_Pace SLS - C06:white/mustard
Wind Range
EARLY PLANING
Wind Range
STABILITY / V-MAX
Acceleration
INSTANT SPEED
Handling
CONTROL DURING MANOEUVRES
Rec. Skill Level
EASY TO (WATER) START
SIZE
BOOM MAX (CM)
VTS TAIL TENSION
LUFF MAX (CM)
VARIO/FIX TOP
BATTENS
CAMBER
MAST TYPE (BEST/ALT.)*
MAST GEO (BEST/ALT.)
MAST LENGTH (BEST/ALT.)
Meilleure taille
6.2
192
Min +3 >< Max +5
446
FIX
6
--
PLATINUM / GOLD
SDM/--
430/--
Meilleure taille
6.6
198
Min +3 >< Max +5
460
FIX
6
--
PLATINUM / GOLD
SDM/--
430/--
Meilleure taille
7.3
206
Min +3 >< Max +5
474
FIX
6
--
PLATINUM / GOLD
SDM/--
460/--
Meilleure taille
7.8
208
Min +3 >< Max +5
484
FIX
6
--
PLATINUM / GOLD
SDM/--
460/--

ATTENTION: since the mast geometry and length (= stiffness) depend on the sail design, size and luff curve the sails will NOT work with any masts outside the recommendations!

POIDS PHYSIQUE >< POIDS DYNAMIQUE

LE POIDS DYNAMIQUE INDIQUE LA LÉGÈRETÉ / LA LOURDEUR DE LA VOILE DANS VOS MAINS SOUS LA PRESSION DU VENT.
C'EST LA COMBINAISON DE :
1. POIDS PHYSIQUE
2. LA CONSTRUCTION (UNE CONSTRUCTION SPONGIEUSE DONNE À LA VOILE UNE SENSATION PLUS LOURDEUR >< UNE CONSTRUCTION RÉFLEXIF DONNE À LA VOILE UNE SENSATION PLUS LÉGÈRETÉ)
3. LA POSITION DE LA POUSSÉE (POUSSÉE BAS DONNE À LA VOILE UNE SENSATION PLUS LOURDEUR >< POUSSÉE HAUT DONNE À LA VOILE UNE SENSATION PLUS LÉGÈRETÉ)

SZIE6.06.67.37.8
PHYSICAL WEIGHT (KG) (+-2%)3.803.904.104.40
+/- CONSTRUCTION: REFLEXIVE (CARBON XPLY)-0.20-0.20-0.20-0.20
+/- DRAFT LOCATION: MEDIUM-HIGH-0.10-0.10-0.10-0.10
>> SAILING WEIGHT (KG)*3.503.603.804.10

*nos indications de poids dynamique sont le résultat d'une longue expérience en matière de tests sur l'eau

QUOI DE NEUF ?

  • LIFTING VISUEL

  • TECHNIQUEMENT INCHANGÉ

default

VOULEZ PROLONGER VOTRE GARANTIE DE 2 ANS DE 3 ANS SUPPLÉMENTAIRES ?

CE PRODUIT BÉNÉFICIE D'UNE EXTENSION DE GARANTIE DE 5 ANS. POUR BÉNÉFICIER DE L'EXTENSION DE GARANTIE, VEUILLEZ VOUS ENREGISTRER DANS LES 30 JOURS.

DANS LE CAS CONTRAIRE, SEULE LA PÉRIODE DE GARANTIE LÉGALE PEUT ÊTRE ACCORDÉE !

VEUILLEZ VOUS ENREGISTRER ICI

Vue 3D

VOTRE PLANCHE D'ÉQUIVALENCE IDÉAL

BASE DE CONNAISSANCES DES VOILES

COMPATIBILITÉ DES MARQUES

Chez DUOTONE, nous utilisons une courbe à constante moyenne pour nos mâts (nos pourcentages de courbure varient entre 61-63 en bas et 75-77 en haut selon le modèle et la longueur). Comme cette courbe se situe en plein milieu des mâts à courbe constante, elle offre la plus grande compatibilité de toutes les courbes de flexion. Cela fait de nos mâts et voiles les plus compatibles du marché.

VOICI COMMENT LES MÂTS D'AUTRES MARQUES FONCTIONNENT AVEC NOS VOILES ET VICE VERSA :

  1. Challenger Sails, Ezzy, GA (à partir de 2017), Goya, Gun Sails, KA Sails, Loft Sails, Naish Sails, NeilPryde (mâts RDM), RRD, S2Maui, Sailloft, Sailworks, Severne (mâts RDM à partir de 2014)
    >> 80-90% (selon le modèle et la taille)
     

  2. Hot Sails, NeilPryde (mâts SDM), Point7, Severne (mâts SDM à partir de 2014), Simmer Style, Chinook
    >> 70-80% (selon le modèle et la taille)
     

  3. Avanti, Gaastra (jusqu'en 2016), Maui Sails, Severne (jusqu'en 2013), Vandal
    >> Non compatible

Chez DUOTONE, nous utilisons une courbe à constante moyenne pour nos mâts (nos pourcentages de courbure varient entre 61-63 en bas et 75-77 en haut selon le modèle et la longueur). Comme cette courbe se situe en plein milieu des mâts à courbe constante, elle offre la plus grande compatibilité de toutes les courbes de flexion. Cela fait de nos mâts et voiles les plus compatibles du marché.

VOICI COMMENT LES MÂTS D'AUTRES MARQUES FONCTIONNENT AVEC NOS VOILES ET VICE VERSA :

  1. Challenger Sails, Ezzy, GA (à partir de 2017), Goya, Gun Sails, KA Sails, Loft Sails, Naish Sails, NeilPryde (mâts RDM), RRD, S2Maui, Sailloft, Sailworks, Severne (mâts RDM à partir de 2014)
    >> 80-90% (selon le modèle et la taille)
     

  2. Hot Sails, NeilPryde (mâts SDM), Point7, Severne (mâts SDM à partir de 2014), Simmer Style, Chinook
    >> 70-80% (selon le modèle et la taille)
     

  3. Avanti, Gaastra (jusqu'en 2016), Maui Sails, Severne (jusqu'en 2013), Vandal
    >> Non compatible

COMPATIBILITÉ DES MARQUES DE QUIVER DES VOILES

La plupart des clients changent la taille de leurs voiles et de leurs mâts en fonction de la demande et finissent donc par posséder un quiver de différentes marques. Lorsque vous construisez votre quiver des voiles personnel, vous devez essayer de combiner des voiles qui ont un toucher et un comportement similaires. Le facteur décisif qui définit la similitude ou la différence entre les sensations et le comportement d'une voile et d'une autre est la position du tirant d'eau, dans les deux niveaux, vertical (haut><bas) et horizontal (avant><arrière). 

  • Les voiles de freeride et de slalom des différentes marques sont aujourd'hui assez similaires, car au moins la position horizontale du creux est orientée vers l'avant sur presque toutes les voiles.
     

  • La plus grande différence se trouve cependant dans les voiles de vagues.

Il existe deux types différents de voiles de vagues :

Tirant d'eau centré (= traction équilibrée sur les deux mains) et bas (pour garder la voile contrôlable)
Ces voiles sont le compagnon idéal pour les planches multi-fin. Comme la traction équilibrée sur les deux mains les rend super neutres dans vos mains, elles brillent surtout dans les conditions réelles en bas de ligne. D'autre part, elles sont très différentes des voiles modernes de freeride et de slalom (qui tirent très vers l'avant). Ainsi, si vous n'utilisez ces voiles de traction vers l'arrière/vagues basses que très occasionnellement comme votre voile de grand vent en eau plate, vous serez peut-être mieux avec le second type de voiles de vagues. 

Tirant d'eau avant et vers le haut (pour générer encore suffisamment de puissance à bas régime)
Ces voiles fonctionnent à la fois sur des planches à une ou plusieurs nervures. Avec la sensation de traction vers l'avant, elles sont plus exitantes/directes pour naviguer et ont une sensation très similaire aux voiles modernes de freeride et de slalom. De plus, elles sont le choix idéal pour les conditions de saut side-onshore car le tirant d'eau plus élevé et orienté vers l'avant aide / accélère les rotations dans l'air (en particulier les boucles avant).
Ainsi, lorsque vous mélangez votre carquois avec différentes voiles/marques, vous devez essayer de combiner des voiles qui ont une position de tirant d'eau similaire et donc des sensations et un comportement similaires.

Il suffit de suivre ces directives :

  1. Vous recherchez une voile de vague à sensation directe, en particulier pour le saut. Ou vous avez besoin d'une voile plus petite pour compléter vos voiles de freeride ou de slalom.  Essayez d'obtenir des voiles de vague tirant d'eau vers et haute. Voici des exemples typiques :
    Duotone Super_Star / Duotone Duke / NP Zone / NP Combat (jusqu'en 2018) / NP Atlas / Point7 Salt / Point7 Spy / Severne S1 / Severne Blade
     

  2. Vous recherchez une voile de vague super neutre pour le down the line et très tolérante dans les rafales de nuking. Essayez d'obtenir des voiles de vague tirant d'eau centré et bas. Voici des exemples typiques : Duotone Super_Hero / GA IQ / GA Manic / Goya Fringe / Goya Banzai / NP Combat (à partir de 2019) / Simmer Tricera / Simmer Blacktip / Simmer Icon
     

  3. Essayez d'éviter de combiner le tirant d'eau vers et haut avec le tirant d'eau centré et bas dans votre quiver car ces deux éléments ont des sensations et des comportements extrêmement différents. 

draft_position_comparison

LE MÂT - LA PARTIE LA PLUS SOUS-ESTIMÉE DE VOTRE GRÉEMENT DE WINDSURF

L'importance du mât est généralement extrêmement sous-estimée. En fait, le mât est comparable à la transmission d'une voiture. En d'autres termes, une Ferrari qui n'a qu'une seule vitesse n'est pas très rapide, seule une transmission correcte permet de maximiser le potentiel du moteur en v-max. 

Lorsque vous comprimez un mât en utilisant la tension au guindant, chaque mât a une courbe de flexion spécifique. Cette courbe doit correspondre à la courbe du guindant de votre voile afin de fonctionner en conjonction avec la voile. D'autre part, si le mât a une courbe différente de celle du guindant, les deux parties travaillent l'une contre l'autre. Il est donc très important d'acheter le bon mât pour votre voile.
Pour le dire clairement : un mauvais mât détruira au moins 30% des performances de votre voile. 30% de la performance de votre voile ou, en d'autres termes, transformera une voile gagnante en une voile de merde !
La seule autre chose que vous pouvez faire pour détruire les performances de votre voile est une tension au guindant insuffisante.

mast_bendcurve_vs_sail_luff-curve

En général, chez Duotone, nous modifions nos courbes de mât très, très modérément, voire pas du tout, d'une année sur l'autre. Il y a 2 raisons à cela :

1. nous essayons de garder nos mâts compatibles avec nos voiles aussi longtemps que possible pour éviter de forcer les clients à toujours acheter un nouveau mât avec leur nouvelle voile. 

2. notre designer de voile Kai essaie toujours de réduire les "variables de conception" autant que possible. De cette façon, il peut constamment améliorer les performances des voiles. Et comme les courbes du mât ont un impact énorme sur la voile, il n'est pas très enthousiaste à l'idée de changer les courbes.

Même sur notre série de mâts Platinum à haute performance, les courbes de cintrage ne sont que légèrement ajustées d'année en année. Toutes les autres séries de mâts restent généralement inchangées. Cela signifie que tant que vous n'êtes pas un pro de la Word Cup, vous pouvez utiliser des mâts Duotone de 10 ans ou même plus anciens (ou de notre marque précédente) dans nos voiles.

1. LA RIGIDITÉ DU MÂT

Votre gréement est comme l'aile d'un oiseau, ce n'est pas un objet statique mais dynamique. Tout ce qui se trouve au-dessus de votre bôme est en mouvement permanent pour réagir et s'adapter aux conditions changeantes du vent (force et direction du vent) ainsi qu'aux mouvements de l'eau.

Une règle simple s'applique à tous les mâts : plus le mât est long, plus il est rigide, ou plutôt, plus il doit être rigide. En effet, plus la surface de la voile est grande, plus elle a besoin d'être soutenue par le mât. Le mât est en quelque sorte la colonne vertébrale de votre gréement.

Que se passe-t-il si un mât est trop rigide ou trop souple pour la voile (taille) ?

1. mât trop rigide : le gréement devient très difficile à contrôler (surtout lorsqu'il est motorisé) et inconfortable (épuisant) à naviguer car le mât ne fléchit pas suffisamment, par exemple lorsqu'une rafale frappe votre voile.

2. mât trop mou : un mât trop mou réduit le profil de la voile (parce qu'il se plie déjà trop lors de l'affalage de la voile). En navigation, il se plie également trop à chaque rafale. Ces deux facteurs réduisent les performances de votre voile.

Le poids du corps joue également un rôle. Pour une même voile, un poids plume de 60 kg voudra utiliser un mât un peu plus souple qu'un poids lourd de 90 kg.

2. DIAMÈTRE DU MÂT (RDM VS. SDM)

Il existe deux diamètres :

1. SDM (Standard Diameter Mast) avec un diamètre intérieur de 48,5 mm à la base.

2. RDM (Reduced Diameter Mast) avec un diamètre intérieur de 32-33 mm à la base.

Les mâts RDM ne sont utiles que jusqu'à des longueurs d'environ 430 cm, car ils ont un comportement de flexion plutôt souple en raison de leur section transversale plus petite. Par conséquent, ils conviennent principalement aux voiles de vagues et de style libre, avec l'avantage supplémentaire qu'ils sont plus faciles à saisir pendant les manœuvres.

D'autre part, les voiles plus grandes, principalement orientées vers la performance, nécessitent des mâts plus rigides avec une flexion plus directe. Cette caractéristique nécessite une section de mât plus importante afin d'obtenir la rigidité requise.

3. TENEUR EN CARBONE >< POIDS >< PRIX >< PERFORMANCE

Par rapport à la fibre de verre, le carbone est

  1. une fibre beaucoup plus rigide :
    En raison de cette plus grande rigidité, il faut moins de matériau/épaisseur de paroi, ce qui permet d'obtenir un mât beaucoup plus léger. Le poids du mât a une influence significative sur la légèreté de l'ensemble du gréement dans vos mains. Si vous comparez un mât 50% carbone à un mât 100% carbone, vous aurez l'impression que votre gréement est plus petit d'un mètre carré ! Et c'est quelque chose que tout le monde, du débutant au professionnel de la Coupe du Monde, sentira et appréciera immédiatement.

  2. une fibre qui réagit beaucoup plus rapidement :

    Lorsqu'une rafale frappe votre gréement, il se tord pour absorber la soudaine poussée d'énergie (au lieu de vous tirer dans une catapulte). Pour créer un mouvement vers l'avant, le mât doit réagir en arrière. Plus vite cela se produit, plus vite le gréement est prêt pour la prochaine rafale/impact.

  3. une fibre beaucoup plus chère :

    Malheureusement, la fibre de carbone est 10 à 20 fois plus chère que le verre. Cela signifie que plus la teneur en carbone est élevée, plus le mât est cher.

mast_additional_facts

CONCEPTS DE CONCEPTION DES VOILES DE WINDSURF MODERNES

La cause principale est l'effet de levier que l'on ressent à chaque gramme dans les mains, surtout dans la partie supérieure et vers le point d'écoute. En raison de la quantité assez limitée de matériaux disponibles, la seule façon de réduire le poids de la voile est de réduire l'épaisseur des matériaux. Le secret consiste à trouver le point d'équilibre le plus léger possible, sans pour autant sacrifier la durabilité et la longévité.

Les voiles de windsurf modernes sont composées des matières premières suivantes

(1) MATÉRIAU DU FOURREAU DE MÂT
Tissu de polyester brut. La structure rugueuse lui confère une résistance maximale à l'abrasion contre les impacts de l'extérieur (par exemple, contact avec la planche ou contact pendant le gréement) ainsi que de l'intérieur (à travers le mât).

(2) MONOFILM
Film plastique en polyester disponible en version transparente ou colorée. Ce film plastique dur a une très faible extensibilité (pour une performance maximale) et n'absorbe pas d'eau (poids sec = poids humide). Attention : le monofilm n'est pas très résistant aux UV. Par conséquent, lorsque vous ne naviguez pas, gardez votre voile à l'abri de la lumière directe du soleil. Le monofilm n'est pas non plus très résistant à l'abrasion.

(3) XPLY LAMINÉ
Deux fines couches de monofilm et un motif de fils (en polyester ou en dyneema) sont collés ensemble pour créer un laminé sandwich. Les fils supplémentaires sont censés servir de butée au cas où le film serait perforé (par exemple, en cas de chute dans la voile avec le crochet du harnais en premier). Si l'épaisseur totale du film est identique à celle du monofilm (= même faible étirement, même résistance aux UV et à la perforation), XPly est 30 % plus lourd en raison de l'adhésif (et des fils) supplémentaires.

(4) DACRON
Avant de découvrir le monofilm, les voiles de planche à voile originales étaient entièrement fabriquées en Dacron. Ce tissu offre une très bonne résistance à l'abrasion, mais il est très extensible et s'allonge (ce qui signifie qu'il grandit à chaque utilisation). De nos jours, il est donc principalement utilisé pour les renforts destinés à protéger le monofilm et les panneaux XPly dans les zones de forte abrasion de votre voile (pied, point d'écoute, dessus et extérieur des poches de lattes).

(5) INSIGNIA
Matériau en dacron avec une face auto-adhésive. Il n'a donc pas besoin de coutures lorsqu'il est posé sur le film et empêche l'eau de s'infiltrer entre le film et les zones d'abrasion (= poids humide réduit).

Vous voulez en savoir plus ou chercher des pièces détachées pour les voiles DUOTONE - ici

sail_materials

LATTES
Fabriqué en fibre de verre ou de carbone, soit en version solide avec un diamètre plus petit (= plus fort), soit en version tube avec un diamètre plus grand (= plus rigide). Pour une meilleure compréhension, le mât est comme l'épine dorsale de votre voile alors que les lattes agissent comme les nervures de votre voile en maintenant le profil en place. Tout comme le mât, les lattes ont des profils individuels (bout plus fin, queue plus épaisse) qui correspondent au profil de la voile.
Règle simple : plus il y a de lattes, plus la voile est stable (= plus rapide + plus grande portée au vent). Mais plus la voile est lourde, car les lattes représentent environ 40 % du poids total de la voile. C'est pourquoi les voiles orientées vers les vagues sont généralement dotées de 4 à 5 lattes, alors que les voiles orientées vers la performance sont généralement dotées de 6 à 7 lattes.
En second lieu, les petites tailles de voile nécessitent moins de lattes que les grandes tailles.

CAMBER
En général, il y a un certain espace entre le bout de la latte et le mât. C'est nécessaire pour que la latte puisse passer d'un côté du mât à l'autre lors des allers et venues. Une camber peut être considérée comme une sorte de connexion entre le bout de la latte et le mât qui comble cet espace.
Cela permet d'obtenir un meilleur aérodynamisme car la came permet une transition en douceur entre le mât épais et le corps de la voile mince. De plus, comme la came est appuyée contre le mât, la latte stabilise le profil de la voile de manière beaucoup plus efficace (la voile devient plus stable = plus rapide).
L'inconvénient est que la rotation d'un côté à l'autre devient beaucoup plus difficile. De plus, les cambers ont besoin d'un certain espace, ce qui nécessite un fourreau de mât plus large. Cela rend le démarrage (à l'eau) beaucoup plus difficile car le fourreau de mât plus large absorbe plus d'eau. C'est pourquoi les cambers sont principalement utilisés sur les voiles de Freeride ou de Slalom de haute performance.

CAFARD DE PIED
Une voile avec beaucoup de gardons réduit l'écart entre la voile et la planche (fermer l'écart), ce qui la rend plus efficace et plus performante.
D'autre part, un pied coupé haut avec moins de gardon améliore la maniabilité, en particulier pour tous les mouvements de canard. 

PROFONDEUR DU PROFIL
Un profil de voile plus profond vous donne plus de puissance et de performance en général.
Un profil plus plat, en revanche, améliore la maniabilité car la distance du profil plat est beaucoup plus courte lorsque l'on passe d'un côté à l'autre.

LONGUEUR DE LA WISHBONE ET DU LUFF
Avec la taille de la voile, toutes les dimensions augmentent. Cela signifie en général que plus la voile est grande, plus les longueurs de wish et du luff sont importantes.

sail_design_features

Règle simple : un marin plus lourd doit prendre une voile plus grande pour pouvoir planifier dans le même vent qu'un léger.

Indication approximative de la plus grande taille de voile : pour se lancer dans le même vent, un gars plus lourd de 10 kg a besoin d'une voile plus grande d'un mètre carré.

Taille maximale de la voile par rapport au poids du corps :
Plus la voile est grande, plus le gréement est lourd et plus il est "léthargique". De plus, les grandes voiles nécessitent des mâts plus rigides pour maintenir la surface "en forme". Un coureur lourd exerce plus de "contre-pression" sur la surface de la voile et la rigidité du mât qu'un coureur léger. C'est pourquoi la voile a tendance à vous déséquilibrer, devient difficile à contrôler pendant les manœuvres et devient inefficace à pomper lorsqu'elle est trop grande pour votre poids corporel.
Par rapport à votre poids corporel, il existe une taille maximale de voile à ne pas dépasser.
Voici quelques lignes directrices :
>> 9.0+ : poids corporel minimum 95kg
>> 8.0-8.3 : poids corporel minimum 80kg
>> 7.0-7.3 : poids corporel min. 70kg

En règle générale, il vaut mieux utiliser une voile légèrement trop petite que trop grande.

Vous devez d'abord définir la taille de la plus grande et de la plus petite voile dont vous aurez besoin pour couvrir toutes les vitesses de vent dans lesquelles vous voulez naviguer. Cela dépend principalement de votre poids (voir ci-dessus).
Prenons un marin "moyen" de 75 kg et supposons qu'il veuille naviguer dans "n'importe quel type" de vent.
- La plus grande taille de voile dont ce type aurait besoin est quelque chose comme un 7.3. Avec une planche de freeride de 100-120 litres, cette taille lui permettrait de planifier en 8-10 nœuds environ.
- Sa plus petite taille serait alors un 3.7. Sur une planche de (Free)Wave de 70-80 litres, notre homme devrait pouvoir tenir jusqu'à environ 40-45 nœuds.

La deuxième chose est de définir les tailles intermédiaires. Important à savoir : la pression du vent (que vous sentez dans vos mains) augmente en carré par rapport à la vitesse du vent. Par conséquent, plus la taille de la voile est petite, plus les incréments de taille doivent être réduits. Pour les grandes voiles, l'écart peut aller jusqu'à 1,5 m², tandis que pour les très petites voiles, il peut descendre jusqu'à 0,3 m².

En tenant compte de tout cela, un carquois typique pour notre gars de 75 kg pourrait ressembler à ceci :
7.3 - 6.0 - 5.3 - 4.7 - 4.2 - 3.7

En prenant en considération la règle "10 kg = 1 m²" (voir point précédent), un carquois typique pour un homme de 85 kg pourrait alors être :
8.3 - 7.0 - 6.0 - 5-0 - 4.5 - 4.0

Vous avez acheté toutes les pièces de la même marque, mais si vous gréez selon les spécifications imprimées sur la voile, vous avez toujours l'impression d'être un peu à l'ouest.
Malheureusement, chaque produit a des tolérances de production. Et plus un produit est grand, plus les tolérances sont importantes. Ainsi, les tolérances sur un smartphone sont à peine visibles alors que celles sur un équipement de planche à voile sont indéniables.
- Les tolérances sur la longueur du mât sont d'environ +-5 mm.
- Les tolérances sur les extensions de mât et les bômes sont d'environ +-3 mm.
En outre, il n'existe malheureusement pas encore de norme parmi les marques sur la façon de mesurer la longueur des bômes et des extensions.
- Sur une voile avec tous ses panneaux, les tolérances sur toute la longueur du guindant peuvent atteindre +-5-10 mm supplémentaires.
En outre, même avec les voiles monofilm, le guindant s'étire les 3 premières fois que vous utilisez la voile en raison de la tension massive du hale-bas.
En additionnant toutes ces tolérances, vous commencez à comprendre pourquoi les chiffres absolus imprimés sur votre voile (en particulier la longueur du guindant) ne peuvent être qu'une indication pour ajuster la longueur de l'extension du mât et de la bôme.

Pour obtenir la tension de hale-bas correcte, veillez à ne vous fier qu'aux repères VTS (Visual Trim System) situés en haut de chaque voile DUOTONE.
Gardez toujours à l'esprit qu'il y a exactement deux choses qui peuvent tuer au moins 30% des performances de vos voiles :
1. Le mauvais mât (voir le premier point sous MAST BASICS sur la page de chaque mât)
2. Tension de halage insuffisante

Il y a deux choses qui détruisent jusqu'à 60% de la performance de vos voiles :

1. Un mauvais mât avec une courbe qui ne correspond pas à la courbe de guindant de votre voile.

2. Une voile mal réglée
Pour savoir comment gréer et régler votre voile, consultez notre chaîne YouTube.

  1. Toujours gréer selon les instructions de gréage - voir ici.

  2. Après une utilisation dans l ́eau salée, rincez votre voile à l ́eau douce. Tout au moins à la fin de vos vacances ou de votre voyage.

  3. Roulez la voile une fois sèche. Ne ranges jamais une voile humide sur de longues périodes.

  4. Lors de séchage, relâchez la tension de la voile; ne laissez pas sécher la voile directement au soleil, ou flottant au vent.

  5. Roulez toujours la voile du bas vers le haut en laissant les lattes dans leur fourreau, complètement tendues!

  6. Utilisez uniquement les mâts conseillés de façon à ce que votre voile ait une forme et une performance optimales.

  7. Ne lavez pas les voiles avec des détergents agressifs ou des produits chimiques, mais de l ́eau et un savon doux.

  8. Réparez immédiatement les déchirures et les trous (en particulier pour les panneaux des voiles en monofilm pour éviter que le trou s ́agrandisse. Si une réparation immédiate est impossible (avec le kit de réparation DUOTONE), colmatez temporairement la déchirure avec du scotch ou des autocollants.

  9. La solidité de votre voile dépend de:
    a. a fréquence d ́utilisation
    b. de l ́entretien de la voile
    c. de l ́exposition aux UV (en particulier pour les voiles en monofilm).
    Dans les endroits très exposés aux UV, rangez votre voile à l ́ombre. Ou encore, dégréez votre voile.

PHILOSOPHIES DE CONCEPTION DE DUOTONE - PENSEZ DIFFÉRENT

With the information overkill nowadays no one has the time to read manuals anymore. Therefore we try hard to design our products as intuitive as possilbe to get you onto the water faster than with any other product. No wonder DUOTONE is called the feature world champ.
Here are some examples:

  • VTS 2.0
    The first "guess-free" visual trimming guide to clearly show the correct downhaul tension. Version 2.0 comes with a window in the protector to mark your individual trim once you have found your ideal setting. 
     

  • HTS 2.0
    By marking the draft position on the sail you immediately know where to position your harness lines. 
     

  • INDIVIDUAL BOOM LENGTH INDICATION
    The length of the boom changes with the angle to the mast. Therefore if you move your boom up or down you need to change the length of your boom. As the only brand we take that in consideration by printing 3 different boom lengths onto the clew and boom cutout so that you always know the correct length according to your body/boom height. 
     

  • SET&GO VARIO-TOP
    Instead of leaving you with the time-consuming try and error procedure to find the correct setting we have installed markings on the webbing immediately showing the correct setting. 
     

  • iROCKET 2.0
    Every batten in a sail requires a different tension. That's why as the only brand we calibrate every single batten at the factory to the correct individual tension using a torque wrench. Since the screws are locked with screw glue you never have to touch them. Just rest asured to always have prefect batten tensions. 

Our motto is clear: light is right but only if it doesn't go to costs of durability. 
Our hardware products (booms, masts and extensions) are proven to be the lightest in the industry.
With our sails though we are not the lightest on the market (with the exception of the Super Hero M.Plus). The major reason for this is that we are using (much) thicker XPly laminates than some other brands. 
The factors of puncture resistance, UV weathering resistance and stretch evidently depend ONLY on the thickness of the film used. 
Puncture resistance and stretch have a linear relation to the thickness of the film. Means twice the thickness results in twice the strength against punctures with half the stretch. 
Even more critical is UV resistance since here the relation to the thickness is overproportional. Means half the thickness reduces the UV-longevity by nearly 70%!
Some brands use XPly laminates which are 2/3rd thinner than ours in the upper sail area. Yes in the top you have less puncture issues and you can even get away with the increased strech. Unfortunately though the UV-exposure is the same all over the entire sail. 
That's one of the reasons why the majority of Windsurf centres around the globe trust in DUOTONE products.

Eliminating stretch and loss of tension. If it’s good enough for safety belts, it’s good enough for windsurfers! We are the only manufacturer to use only polyester webbing for the (vario) top and the tack roller. This advantage of this compared to conventional polypropylene is the negligible amount of stretch. As a result even brand new sails will retain full luff tension and will not need subsequent trimming.

On modern wave sails you want to have a certain elasticity. The easiest way to „inject“ elasticity into a sail is by using Dacron for the luff panel.
Dacron has 2 disadvantages though:

  1. Dacron is a rather soft woven fabric. Therefore it has a lot of give but similar to your t-shirt it wears out over time. Means your sail is permanently getting fuller in the luff panel. Especially under permanent downhaul tension (e.g. in surf centres) Dacron ages very fast. 

  2. The Dacron material improves the elasticity but due to the soft Dacron material it’s kind of a spongy softness. On the water such sails often have the tendency to become unbalanced on the wave and less precise during jumping. 

Therefore Kai designs his wave sails with non-stretchy XPly luff panels. Instead he tries to implement elasticity into the sail through other design features. Starting with 2022 all no-cam sails feature a mast sleeve made out of one single piece (ONE PIECE SLEEVE) instead of the common two piece construction. Besides saving weight this eliminates the hard spot at the leading edge caused by the overlapping + reinforcement and the seam to connect the two pieces. This way the whole sleeve becomes an integral part of the mast flex/twist. We call this PRECISE ELASTICITY.

NOUS NOUS SOUCIONS

La durabilité est le défi le plus important et le plus pressant de l'humanité d'aujourd'hui pour assurer une terre mère vivable pour les générations futures !

Au cours des 50 dernières années, le windsurf est devenu un sport de très haute technologie. Mais regardons les choses en face, malgré ce que d'autres pourraient vous dire, à l'exception des wishbones en aluminium et des extensions. Les produits de planche à voile sont un "mélange de déchets plastiques à base de pétrole". Et la plupart du temps, jusqu'à 100 % de ces déchets plastiques sont des plastiques non recyclés (c'est-à-dire "fraîchement produits"). 
Au moins à ce jour, il n'existe aucun substitut écologique offrant les exigences minimales nécessaires pour concevoir des produits de planche à voile modernes. Ou pourquoi pensez-vous que plus personne ne veut naviguer avec des bômes en bois, des mâts en aluminium ou des voiles extensibles en tissu ?
Il n'y a qu'une seule façon durable de sortir de ce dilemme :

FABRIQUER DES PRODUITS PLUS DURABLES (LONGÉVITÉ = DURABILITÉ)
Un produit de haute performance qui dure plus longtemps et qui, dans le meilleur des cas, peut même être utilisé de manière complémentaire sur le marché de l'occasion est le meilleur et le seul moyen de préserver les ressources de notre terre.
Bien sûr, les composants légers ont un impact massif sur les performances et la manipulation de votre appareil. C'est pourquoi la légèreté figure toujours sur notre liste de briefing lors de la conception et de l'ingénierie de nouveaux produits. Et les produits DUOTONE sont parmi les plus légers du marché ou, dans de nombreux cas, les plus légers.
Mais la durabilité et la longévité ont été et seront TOUJOURS en tête de notre liste de priorités. Nos extensions de garantie, qui sont les meilleures du secteur, témoignent de cette philosophie :
- Garantie inconditionnelle de 2 ans sur presque tous les produits matériels (mâts, flèches et extensions+bases).
- 5 ans de garantie sur 80% de nos voiles.
En ce qui concerne les voiles, nous ne saurions trop insister sur le fait que la réduction de l'épaisseur du monofilm et du laminé XPly a une influence radicale sur la longévité/la durabilité. Réduire l'épaisseur du film de 50 % réduit la stabilité aux UV de 70 %. Juste pour impressionner à court terme les testeurs de magazines ou les clients, certaines marques utilisent des laminés/films jusqu'à 70% plus fins que les nôtres. Ce n'est pas notre conception de la durabilité.

EN FAIRE PLUS
Toutefois, comme nous sommes pleinement conscients de l'importance de la durabilité, nous ne pouvons pas nous arrêter là.
>> Nous sommes les seuls à avoir cessé d'utiliser du plastique pour l'emballage de nos voiles. Cela permet d'économiser environ 5 m² de film plastique et de mousse par voile.
>> Seuls nos produits en aluminium (bômes et extensions+bases) sont fabriqués dans une usine de production neutre en CO2.
>> Seuls nos produits en aluminium (flèches et extensions+bases) sont fabriqués en Allemagne avec des matières premières 100% européennes afin de réduire au maximum les distances de transport (vers notre usine de fabrication puis vers notre entrepôt central).
>> Seuls nos sacs à voile sont fabriqués à partir de plastique recyclé à 100 %.
>> Nous sommes les seuls à compenser toutes les émissions de carbone causées par nos voiles lors de leur fabrication et de leur transport en soutenant un projet de compensation carbone par l'énergie hydraulique au Sri Lanka, le pays où nos voiles sont produites.

Vous voulez en savoir plus ?

WE DO LISTEN - BECOME PART OF THE DUOTONE DEVELOPMENT

DO YOU HAVE ANY INPUT OR IDEAS ON HOW TO IMPROVE OUR PRODUCTS?
SHARE YOUR THOUGHTS WITH US!

We strive to create products that are superior in performance and function to anything else on the market. Therefore, we are not just interested in the opinion and experience of professional riders, but listen to ALL windsurfers out there. Because we know we can learn from everyone, we want to collect the opinions of windsurfers worldwide.

This project runs throughout the whole year. Every year on January 15th, the best ideas will be rewarded and might actually be implemented into future products.

So, you have got an idea? Contact us >HERE<  and take your chance to make a difference. (Please use "R&D input for DTW" as a subject line)

REWARDS

1st - One sail (free of choice)

2nd - One Silver Boom (free of choice)

3rd -  One Power.XT 2.0 (free of choice)

we_do_listen

Any comments or questions? Here you’ll find first hand R&D / rider Information.

The more info you provide, the more specific the advice/help will be. Please let us know:

  • Your skill level

  • Your body weight and size

  • Your favourite conditions/spots

  • Other products you already own or plan to use

Please note: to help as many people as possible to follow the thread the forum language is English only